Le président d’Eurofirms affirme que les entreprises créent “un environnement positif”

”Les entreprises doivent avoir des valeurs humanistes pour créer un environnement positif », c’est l’une des revendications que Michael Jordan, le président d’Eurofirms, la première entreprise nationale de solutions de gestion des talents, a souligné jeudi lors d’une cérémonie de l’Association espagnole pour la Qualité (AEC) dans le cadre de la Journée Mondiale de la Qualité. Lors de son discours, le président d’Eurofirms a souligné que lorsque nous parlons de durabilité, “nous oublions la partie la plus importante: les gens”, et que l’attitude est essentielle de la part de tous les travailleurs, “doit être positive, proactive, disposée à apprendre et à faire quelque chose d’utile”.

Cependant, a-t-il souligné, les dirigeants des organisations ont la responsabilité de faciliter et de créer des environnements dans lesquels les employés peuvent tirer le meilleur d’eux-mêmes et faire un travail de qualité. « Les employeurs doivent faire l’exercice de savoir quelles sont nos valeurs, ce qui nous émeut et ce que nous pouvons faire pour aider les personnes qui composent ces équipes. Cela peut sembler utopique, mais c’est ce que nous avons fait de nous au cours des 20 dernières années. Pour cette raison, il est possible de créer des entreprises et des organisations axées sur les personnes et qui sont rentables ”, a déclaré Jordan, président de la première société nationale de ressources humaines et quatrième du secteur en Espagne, avec un chiffre d’affaires de 500 millions d’euros en 2021.

Pour Jordan, les entreprises aux valeurs humanistes doivent avoir pour objectif d’aider les gens. En ce sens, a donné l’exemple de la création de la Fondation Eurofirms, il y a quelques années 13, dans le but d’aider à normaliser le handicap et comme une continuité dans les valeurs de leadership qui régissent l’entreprise. Il a fait remarquer que toutes les personnes ont un talent et que la fonction d’un bon leader est de savoir détecter ce qu’il y a dans chacune des personnes qui composent l’équipe. De cette façon, vous pourrez vous situer dans un lieu de travail où vous pourrez briller, grandir personnellement et professionnellement. Et bien sûr, l’organisation doit accompagner après pour que ce processus se produise.

Ces réflexions ont été recueillies dans le cadre de la Journée Mondiale de la Qualité, qui se tient aujourd’hui dans la salle de conférence du Ministère de l’Industrie, du Commerce et du Tourisme. Dans l’événement, organisé par l’Association Espagnole pour la Qualité, qui vient de faire 60 ans, ont également participé à Pedro Fuster González, directeur Général adjoint de l’Inspection, de la Réglementation et de la Stratégie Industrielle de la Défense, le Ministère de la Défense; María Jesús Almazor Marsal, directeur général de Telefónica Tech; David García Núñez, directeur des Relations institutionnelles et de la Communication à la FCC; Isabel Sánchez Serrano, directrice générale de Disfrimur; et Antonio Garrigues Walker, qui a clôturé la conférence avec une conférence inspiracional.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *